L'étoffe du temps

 

 Après une vingtaine d'années de travail autour des blessures et des voluptés des femmes (travail de sculpture, de volumes intégrant des matériaux - rebuts de notre société : bois, métal, tissus, cheveux....), je poursuis depuis 2014 une exploration de l'art textile à partir de vêtements de femmes pour la plupart, dans une nouvelle démarche, au fil du temps...

 Vêtements installés dans mon jardin, abandonnés au temps qu'il fait, au temps qu'il faut.... Je laisse le soleil,  la pluie, la lune et les saisons y faire œuvre.

 Le délitement, la décomposition m'amènent à y entrevoir des écritures sauvages, des territoires maritimes ou évocations imaginaires.  

 Ces vêtement délités après leur passage dans le jardin et d'autres récupérés en bord de mer - appelés "laisses de mer", ou dénichés dans les fossés et autres lieux abandonnés, sont traités et travaillés à leur forger d'autres histoires, d'autres vies, d'autres destins... Une certaine préciosité s'en dégage les muant de guenilles en reliques.

 Dominique Potard