L’Etoffe du temps

Après 20 ans de travail artistique autour des blessures et des voluptés des femmes, je continue depuis quelques années une exploration de l'art textile à partir de vêtements dans une nouvelle démarche, au fil du temps...

Vêtements de femmes pour la plupart, installés dans mon jardin au fil des mois et des années, abandonnés au temps qu'il fait, au temps qu'il faut.... Je laisse la terre, le soleil, la pluie, la lune et les saisons y faire œuvre.

S'en suit un délicat et méticuleux travail d'archéologie textile, de mise à jour du moindre fragment de ces oripeaux - trames et marges de leur passé antérieur.

D’avoir passés de nombreux mois aux fluctuations météorologiques, ils deviennent d’une extrême fragilité. Manipulés comme des joyaux , ils acquièrent une patine qui leur confèrent une certaine préciosité.

Ces vêtement délités après leur passage dans le jardin ou bien, imprégnés de la lumière du soleil et de la lune ont un chemin parallèle à la photographie, sont traités et travaillés à leur forger d'autres histoires, d'autres vies, d'autres destins de femmes, écritures sauvages, traces divinatoires, territoires maritimes ou évocation imaginaires….

J’entre ensuite dans une forme d’effervescence à leur imaginer un devenir artistique. travaillées avec un infini respect pour amener le visiteur à une méditation intérieure par un propos poétique sur les questions fondamentales - d’où venons-nous, ou allons nous ?